La nécessité de poser une alarme incendie dans vos locaux

alarme incendie

Le feu est une menace très sérieuse. C’est pourquoi, il faut installer un système d’alarme de détection incendie dans les locaux professionnels ou les établissements destinés à recevoir du monde. Un déclencheur manuel ou automatisé peut alerter sur la présence de fumées ou une montée soudaine de la température. La mise en sécurité, elle, consiste en l’évacuation des lieux grâce à une alarme.

Installer un système d’alarme pour lutter contre un incendie

 Il est tout à fait possible de faire poser une alarme incendie dont le contrôle est assuré par un centre de télésurveillance. Dans ce cas, les capteurs avertisseurs de fumée, ne vont pas se contenter de déclencher les alarmes incendie mais aussi de transmettre l’information à une centrale d’alarme, qui va alerter le centre de télésurveillance.

L’alarme permet donc d’alerter les personnes qui sont sur place afin qu’elles puissent se mettre en sécurité et surtout en attendant les sapeurs-pompiers. L’une des principales missions de la sécurité incendie, c’est donc de détecter un potentiel départ de feu avant qu’il ne soit vraiment déclaré. Les alarmes de fumée vont chercher les signes avant-coureurs à l’instar de l’apparition de fumée opaque ou l’odeur de monoxyde de carbone.

De quoi est composer le SSI ou Système de Sécurité Incendie ?

Le système de détection incendie ou SDI

L’objectif du SDI est de détecter et de signaler les départs de feu. Il est doté d’une armoire avec un tableau de signalisation, de déclencheurs manuels, d’une détection automatique d’incendie et d’un équipement de contrôle et de signalisation. Bien évidemment, ce système ne va pas éteindre l’incendie mais il va alerter.

C’est le SMSI ou Système de Mise en Sécurité Incendie qui va recenser les dispositifs pour cela comme le déclenchement de l’alarme, la fermeture de portes coupe-feu ou encore le désenfumage. C’est un système d’alarme incendie obligatoire !

Le déclencheur manuel

Les déclencheurs manuels sont des petites boîtes de couleur rouge avec un bouton qui est protégé dans du verre. Il faut qu’il y en ait un dans chaque niveau du bâtiment et à proximité de toutes les issues. Le plus grand avantage de ce déclencheur est que n’importe quelle personne peut l’activer.

Mais quels sont les différents types de d’alarme incendie obligatoire ?

Sur le marché, il existe au moins 3 sortes de méthodes afin de garantir une bonne protection incendie. On distingue donc :

  • Le détecteur de fumée;
  • Le détecteur de chaleur, qui s’installe là où on ne peut pas mettre de détecteur de fumée comme le garage, ou la chaufferie ;
  • Le détecteur de monoxyde de carbone, à poser près des appareils de combustion.

Le nombre de détecteurs sera fonction bien évidemment de la superficie de l’endroit et du nombre de parties communes. Il est aussi possible de les utiliser comme une protection chantier.

Installer un détecteur incendie de marquage CE : choisir le bon positionnement

L’avertisseur incendie est sans aucun doute l’élément le plus important de votre système de surveillance. Il faut donc qu’il soit bien positionné. Dans l’idéal, afin de favoriser un déclenchement rapide, il faut qu’il soit dans toutes les pièces du local. Il faudra distinguer qui du détecteur de fumée, de chaleur ou de monoxyde carbone sera le plus adapté. A cela, vous pouvez associer un rideau coupe-feu par exemple à l’installation alarme.

Il est particulièrement conseillé de placer des détecteurs certifiés dans chaque couloir, à tous les étages et bien évidemment dans chaque pièce de la maison. Il faut les fixer au plafond et au cœur même de la pièce, éloignés de tout obstacle. Il ne faut pas mettre d’alarme dans la cuisine ou dans la salle de bain, car la vapeur d’eau peut perturber votre système.

Que dit le Code du Travail à ce sujet ?

Selon l’article R4227-28 du Code du Travail, l’employeur doit prendre les mesures nécessaires en cas d’incendie, pour limiter les dégâts et protéger efficacement ses employés. En plus de cela, les articles L4121-1 et L4121-2 du Code du Travail imposent aux entreprises de mettre en place des actions de prévention des risques professionnels, d’avoir les moyens adaptés pour la protection incendie et de proposer des formations.

Mettre en place un SSI ou Système de Sécurité Incendie adapté

Afin de prévenir des incendies et être capables de les maîtriser, il faut instaurer un Système de Sécurité Incendie. La loi française est stricte sur les établissements recevant du public comme les commerces, les bars, les restaurants… Pour les bâtisses de moins de 20 personnes, il faut installer : un extincteur dans chaque niveau, un système d’alarme sonore (comme les détecteurs de fumée ou de chaleur), des consignes sur l’évacuation des occupants.

Pour les établissements recevant du public de plus de 20 personnes, le système de sécurité doit comporter :

  • Une vérification des installations énergétiques selon la norme européenne ;
  • Un système de désenfumage;
  • Une fermeture instantanée des portes;
  • Un système d’évacuation des personnes comme les sorties de secours ou les éclairages de sécurité.

Ces mesures permettront de sauver des vies et de sécuriser vos locaux professionnels.

Le régime qui sera applicable à votre local commercial

Depuis la loi Morange, tous les employeurs et les propriétaires de maison, doivent installer une alarme incendie opérationnelle 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Un détecteur autonome avertisseur de fumée ou Daaf doit être placé dans tout le bâtiment. Le propriétaire devra présenter un certificat d’agrément en cas de sinistre afin de pouvoir bénéficier d’une indemnisation.

Le matériel d’une alarme incendie lui, doit répondre à des normes françaises et relatives à l’Union Européenne. Il doit donc, comme nous l’avons mentionné, comporter le sigle CE et surtout répondre à la norme européenne EN- 14604 ou NF-EB-14604. Les détecteurs de monoxyde de carbone eux, devront répondre à la norme NF EN 50291 de 2002 et les détecteurs de fumée, aux normes NF E2 096 ou NF E2 095.

×