Comment fonctionne un détecteur de fumée ? 

détecteur de fumée

Le détecteur de fumée étant un dispositif de sécurité obligatoire dans tous les logements, il est important d’en comprendre le fonctionnement et l’utilité. En effet, il existe aujourd’hui un large choix de systèmes qui indiquent la présence de fumées. Ils permettent de prévenir les risques d’incendies causés par votre chauffage. Découvrez alors le mode de fonctionnement d’un détecteur de fumée.

 

Comment fonctionne un détecteur de fumée : les détecteurs de chaleur

Les premiers détecteurs de fumée se présentaient sous la forme de détecteurs de chaleur. Ils se composaient d’éléments de détection qui s’activaient lorsque la température augmentait de façon extrême ou lorsqu’elle atteignait un certain seuil. A la différence d’un détecteur de fumée moderne, qui requiert l’expertise d’un installateur video surveillance, le détecteur de chaleur est uniquement efficace :

  • Dans un petit espace où peuvent se produire des incendies à forte chaleur ou à combustion rapide.
  • Si le feu et la fumée peuvent être détectés rapidement.

Aussi, ces dispositifs de sécurité ne sont pas utiles pour la protection contre le feu. Seuls les détecteurs de fumée sont d’une efficacité optimale. Ils peuvent à la fois détecter le feu, la chaleur et les incendies. Faites confiance à un installateur alarme pour sa mise en place.

 

Comment choisir un détecteur de fumée pour la maison ?

Un bon détecteur de fumée doit être fiable. Pour choisir le modèle idéal, il faut considérer plusieurs critères :

 

Les normes de sécurité

Bien que le marquage CE relève uniquement d’une auto-déclaration pour la plupart des systèmes de sécurité, les détecteurs de fumée sont une exception. En effet, pour que le fabricant puisse afficher ce marquage sur son produit, celui-ci doit être conforme à la norme européenne EN 14 604. Dans ce cas de figure, il est semblable à la marque NF. Toutefois, il n’est pas non plus suffisant pour sélectionner un système de sécurité.

 

La garantie

Pouvant être variable, elle est le plus souvent de 5 ans.

 

Les options

Un même modèle peut exister en plusieurs références et à des prix variables. Malgré des performances identiques, ils se différencient au niveau des fonctions. Certaines peuvent être utiles et d’autres facultatives. On peut citer :

  • L’interconnexion : le détecteur peut être relié à d’autres pour qu’en cas d’incident, ils se déclenchent tous en même temps.
  • La mise en sourdine passagère : comme son nom l’indique, cette fonction permet de désactiver le détecteur temporairement.

 

La durée de vie de la pile

Tous les détecteurs de fumée sont livrés avec une pile. La durée de vie de celle-ci varie en fonction de sa nature. Elle est d’un an pour une pile alcaline et de 5 ans pour une pile lithium. Il existe des modèles de détecteurs équipés de piles qui durent 10 ans. Par contre, elles ne peuvent être remplacées et la seule solution consistera à remplacer les détecteurs.

 

Les différents types de détecteurs

On distingue principalement trois types de détecteurs de fumée :

  • Le détecteur photoélectrique
  • Le détecteur à ionisation
  • Le modèle combiné

 

Le détecteur photoélectrique

Il est particulièrement efficace dans le cas d’un feu qui débute par une longue période de combustion lente. Il dispose d’une source lumineuse et d’un capteur photoélectrique. Quand la fumée est face au faisceau lumineux, les particules diffusent la lumière et se heurtent au capteur. Ce dernier déclenchera alors l’alarme.

 

Le détecteur à ionisation

Ce modèle réagit mieux aux incendies violents et aux flammes rapides. Comme son nom l’indique, ce détecteur ionise l’air et provoque un courant qui passe entre les plaques. Quand la fumée accède à cet endroit, elle retient les particules alpha et altère le procédé d’ionisation. Cela aura pour effet de réduire le courant et d’enclencher l’alarme.

 

Le modèle combiné

Le modèle combiné inclue à la fois l’ionisation et la photoélectricité. Il est particulièrement intéressant car il permet d’être sûr que l’alarme se déclenchera en cas d’incendie. Les premiers signes d’alerte sont envoyés au plus tôt.

 

Procédure d’installation des détecteurs

L’efficacité d’un détecteur est conditionnée par son installation. Elle se déroule en quelques étapes :

  • Choisissez l’emplacement : un hall ou une cage d’escaliers sont idéaux.
  • Fixez le détecteur au-dessus du plafond.
  • Fixez la partie inférieure du dispositif et veillez à ce qu’il soit branché après.
  • Pressez sur le bouton-test et assurez-vous que l’alarme est bien audible dans toutes les pièces, même quand les portes sont fermées.

 

Les solutions d’alarme-incendie proposées par Acet Protection

Acet Protection est un professionnel des dispositifs de sûreté. Nous proposons deux systèmes de protection contre le feu, qui sont les Systèmes de Sécurité Incendie (SSI) et les Détecteurs Automatiques d’Incendie (DIA). Ils s’adapteront à la configuration de vos bâtiments et à vos exigences de sécurité.

×